Voici les villes importantes que les flibustiers ont pillées. Dans les pages liées à chaque ville, vous trouverez l'année et une brève description du passage des flibustiers. Je n'ai pas eu le temps d'inscrire tous les pillages qui ont eu lieu. Ils étaient si fréquents et les villes du continent sud américain avaient si peur des raids que les habitants faisaient tout pour s'en protéger.

Quand par exemple, j'ai eu l'occasion de visiter une petite ville du Venezuela, Choroní, je me suis étonné que la ville ne soit pas au bord de la mer. Et même, vu de la mer, très peu d'habitations sont visibles. En fait, les habitants construisaient leur maisons assez loin de la mer pour qu'un navire flibustier ne voit pas la ville. Quelques cabanes et bateaux de pêcheurs attirent moins les pirates qu'une ville assez grande pour contenir des richesses.

Aussi, à l'extérieur de la baie de Maracaïbo, des amis Venezueliens m'ont parlé d'une ville au bord de la mer dont toutes les maisons sont reliés par des tunnels menant à la jungle. Si les flibustiers, comme à leur habitude, entraient dans la ville par surprise, les habitants pouvaient toujours s'enfuir en leur filant littéralement entre les pattes!