Ce personnage imaginé par Stevenson pour son roman "L'île au trésor" est vraiment le pirate le plus pittoresque qui soit. Un perroquet sur l'épaule, un cache-oeil, une jambe coupée... mais attention Long John peut vous assommer d'un coup de sa béquille et courir sur une seule jambe un couteau entre les dents.

C'est un grand bavard grand bavard qui vous flatte de ses compliments hypocrites, un menteur professionnel qui trahit les uns et les autres du moment que cela lui rapporte. Toujours, il sait vous attendrir... pour mieux vous tromper. Le pire c'est qu'on ne peut s'empêcher d'avoir de la sympathie pour lui.

Dans ma jeunesse, c'est le premier pirate que j'ai connu grâce à une série télévisée. L'acteur qui y jouait Long John Silver se nomme Robert Newton. Très connu en Angleterre, on l'a choisi pour jouer dans un film produit par Walt Disney. Un film tourné en vitesse seulement parce que pour des raisons comptables: il fallait dépenser en Angleterre une certaine somme d'argent avant la fin de l'année. Le sujet choisi est le roman de Stevenson "L'île au trésor" puisque le personnage principal est un jeune garçon.

Et Walt Disney a eu un coup de chance du tonnerre, comme cela lui est souvent arrivé. Alors que personne ne s'y attendait vraiment, le personnage créé par Robert Newton est tellement sournois, retors et fin parleur... que le film connaît un très grand succès grâce à lui.

Chez Walt Disney, on est très content. On fait de grands projets pour cette nouvelle vedette. Une suite au premier film est tournée, puis une série télévisée. Tous deux intitulé Long John Silver et basé sur la performance du comédien. Malheureusement, Newton meurt à 51 ans. Quand même, il y en a beaucoup comme moi qui n'oublieront pas sa voix tonitruante, ses yeux sournois toujours en mouvement et ses clins d'oeils amusants.

D'autres comédiens ont aussi interprétés au cinéma le personnage de Long John Silver. Selon moi, un seul a réussi une performance digne de Newton. C'est Wallace Berry (L'île au trésor, (1934), de V. Flemming).