La Forteresse suspendue

Accueil

     principal

 
 




— Marc, Marc, Marc… Depuis toujours, à chaque été, les jeunes du notre Camping font la guerre à ceux de l’autre côté du lac. J’peux pas croire que l’été ou mon garçon devient chef, on va perdre toutes les batailles !?
— Mais papa, c’est rien qu’un jeu…


Marc se trompe. La guerre n’est pas un jeu. Même quand on joue à la guerre, c’est pas amusant tous les jours. Et jamais pour tout le monde. Cet été, Marc va en faire la difficile expérience. Ceux de sa bande se nomment les « Conquistadors », les conquérants…Mais ils n’arrivent pas à gagner une seule bataille. Les tentatives d’intimidations, les armes secrètes de Michael, les attaques massives. Rien n’y fait. C’est très embarrassant.

Il y a pire. Julien, le chef de « ceux de l’autre côté du lac », la bande des « Indiens », flirte secrètement avec Sarah, la sœur de Marc. Chaque soir, lorsque la guerre est « arrêtée » pour la nuit, ils se rencontrent en secret sur un rocher au fond du lac. Là, les amoureux candides s’interrogent sur la vie, sur ces rivalités déraisonnables, sur les injustices du monde.

Moins réfléchi, Marc pense que sans les nombreuses lois de guerres que les deux clans ont votées pour civiliser leur jeu, il réussirait à gagner. Il se dit qu’il faut en finir avec les inventions écolo-guerrières de Michael, l’inventeur de sa bande, qui se retournent tout le temps contre eux. Comme cette idée saugrenue de faire exploser au-dessus de la forteresse des Indiens un ballon d’hydrogène refermant des bourdons. Les bourdons s’élancent en effet dans tous les sens, mais s’attaquent aux deux clans sans discrimination.

Marc décide de prendre les grands moyens. Ce sera la grande terreur. Il organise des raids pour ramener des captifs et les humilier… Sa décision aura vite des conséquences dramatiques… Qui mettront en grand danger Sarah, et Julien, les amoureux secrets… Qui mettront fin pour longtemps au jeu de guerre.

 
2001
90 minutes
35mm.


Court synopsis